Horaires

Horaire

Enfants

Salle René Fiolet (Berck sur mer):

le mercredi de 17h à 18h ou 18h à 19h
(Hors vacances scolaires!)

Section Vitesse (Roue Rouge minimum)

le mercredi de 17h30 à 19h (Salle René Fiolet)

le vendredi de 17h40 à 19h (Collège Jean-Moulin)

(Hors vacances scolaires!)

Adultes

Les dimanches de 10h à 12h où 14h00 à 16h

(selon disponbilité de la salle René Fiolet)

Lire la suite Horaires
8 juin 2018

Stage d’été

 

Illustration de la dureté du stage.

Du 22 au 26 juillet 2019, entre le stade, la magnifique et immense plage de Berck et Stella a eu lieu un stage de roller qui était ouvert aux enfants de la section course avec une invitée, Carmen des Saints Patineurs de Douai qui est venue avec son père (qui vient de se lancer dans le roller de vitesse). Cette copieuse suite d’entraînements avait pour but de corriger des défauts vus au cours de la saisons et d’aller dans le détail du patinage, ce que nous n’avons pas le temps de faire aux entraînements réguliers.

 

Le manque de neige oblige les Berckois à s’adapter. Ici, Kalia remplace les pentes enneigées.

Il était prévu de faire 5 journées découpées en 3 parties chacune:
partie 1 = travail à pieds (sprints et résistance);
partie 2 = mobilité et imitations (étude des gestes du patinage mais sans les patins);
partie 3 = roller (quand-même!).
Mais la chaleur historique a quelque peu chamboulé l’organisation initiale. Le lundi a démarré avec une très longue séance d’apprentissage des techniques du sprint. Après une longue pause sur la plage pour manger et jouer au frisbee, nous sommes revenus pour une longue séance de mobilité et d’imitations avant de partir faire des séries de 3000m ! Une longue journée, donc!
Le mardi était la journée la plus dure physiquement et a dû être interrompue à cause de la chaleur qui accentuait la fatigue. Le mercredi et le jeudi ont été réduits à un entrainement matinal sur roulettes avancé d’une heure le jeudi matin (journée qui a vu tomber les records de températures absolues de toutes les plages du nord de la manche!)

Pause du midi sur la plage. Ici, Anaëlle essayant (avec peu de succès) de chasser la mouette au frisbee.

 

 

 

Au bout du compte, le groupe a suffisamment et bien travaillé. Et tout le monde à fini très fatigué (j’allais dire “sur les rotules” mais le président ne veut pas qu’on tombe, alors). Et, tout bien considéré, une répartition 2 jours pleins + 2 1/2 journées + 1 jour plein semble plus pertinente pour “tenir la distance”.
Merci à tous les jeunes pour votre présence et bravo pour votre courage. Merci à Anaëlle pour son dévouement et son sourire en toutes circonstances. Merci à Rodolphe d’être venu apporter son soutien et de nous avoir initier à l’éclectisme. Et merci à Sébastien (notre président) de nous avoir permis de mettre en place ce stage.

vidéo du retour du groupe après un dur entrainement

 

Les temps aux 40 m:
Keira 8″57, 8″36
Juliette 8″76, 8″58
Noâm 7″59, 8″03, 7″89
Anaëlle 7″58, 7″82, 7″79, 7″25
Rodolphe 7″46 (arrêt sur blessure)
Baptiste 6″86, 6″75
Kalia 8″16, 8″37

Lire la suite Stage d’été
30 juillet 2019

10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°10 et conclusion)

Traduction d’un article paru sur le site de la Michigan State Speed Skating Association par Chris Weaver

lien vers l’article original

10 Ways to Skate Faster

10) N’oubliez pas, c’est une course et une course, c’est fun!!
Même si tellement d’aspects du patinage de vitesse implique une concentration sur les éléments techniques, il est important de se rappeler que vous êtes là pour aller aussi vite que vous le pouvez.

Essayez d’améliorer vos temps.

Toutes les fois où vous irez plus vite que la fois précédente sera un grand jour.

Et peu importe à quelle vitesse les autres vont.

En revanche,

Il n’y a rien de mal à être compétitif, les patineurs de vitesse adorent faire la course.  Acceptez-le, laisser grandir ce sentiment et utilisez-le pour vous motiver. Et ne laissez pas les autres patineurs influencer la perception que vous avez de vous même en tant que patineur de vitesse.

Si vous avez lu les 10 articles, vous êtes déjà un patineur motivé 😉

Lire la suite 10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°10 et conclusion)
26 juillet 2019

10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°9)

Traduction d’un article paru sur le site de la Michigan State Speed Skating Association par Chris Weaver

lien vers l’article original

10 Ways to Skate Faster

9) Relax ! Respirez profondément.
Balancez vos bras et bougez vos jambes. Souriez. Ceci vous aidera à aller plus vite. Relâchez-vous tout simplement. Les tensions dans votre corps vous ralentissent. Plus vous serez relâché(e), plus vos muscle seront au meilleur de leur efficacité et plus se sera facile d’avoir une bonne technique à l’effort maximal.

Remarques personnelles:

  • Mouais… le carbone des chaussures empêche d’être “relax”.
  • Le relâchement, c’est comme le reste, ça s’apprend.
Lire la suite 10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°9)
26 juillet 2019

10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°8)

Traduction d’un article paru sur le site de la Michigan State Speed Skating Association par Chris Weaver

lien vers l’article original

10 Ways to Skate Faster

8) Échauffez-vous et faites un retour au calme.

Peu importe votre niveau en patinage de vitesse, il est toujours bon de s’échauffer avant de mettre les patins. Le temps passé sur les patins est toujours trop court alors il vaut mieux être prêt avant de chausser. Rappelez-vous que le temps que vous devez passer à vous échauffer sur les patins, vous auriez pu le faire à pieds, avant. Après un entrainement difficile, il est essentiel de faire un retour au calme (un “décrassage”) en joggant ou en faisant du vélo car les muscles en ont besoin pour bien récupérer afin que vous soyez plus forts.

Remarques personnelles:

Concernant la récupération active (ou le “décrassage”) et son effet sur les courbatures. Des études scientifiques ne corroborent pas les sensations des sportifs (un peu comme les étirements de fin d’entrainement qui sont sujet à controverse). On peut, semble-t-il, opter pour une activité de faible intensité et de très faible impact (vélo, natation, le roller, etc.) dans les trois jours suivant l’effort intense. Au-delà, cela produirait l’effet inverse. Ou, carrément, ne rien faire durant deux jours. Avant de reprendre une activité à faible intensité.

Cependant, comme pour les étirements, il convient de tester honnêtement l’effet du retardement de la récupération active avant de changer d’habitudes.

Attention! Je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas faire de retour au calme.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article d’Aurélien Broussard clair et plutôt complet.

Au sujet des étirements, voici un article parmi d’autres.

Lire la suite 10 choses à faire pour patiner plus vite (recommandation n°8)
26 juillet 2019